Rechercher

Spark by Meero. Mon expérience de vidéaste.

Vous connaissez sûrement Meero, la fameuse licorne française, qui a levé des millions il y a quelques années pour lancer une plateforme de mise en relation de photographes et restaurants. Il s'agit de proposer des missions très courtes à des photographes indépendants, pour soit disant les aider à arrondir les fins de mois. Mais dans les faits, c'est de l'UBERisation à plein régime.


Dans ce concept, Meero gère également le traitement des photos afin d'avoir une uniformité générale. La plateforme impose donc un cahier des charges extrêmement précis aux photographes qui vont rendre une quarantaine de photos au format RAW pour une prestation basique.

A l'époque beaucoup de photographes se sont offusqués car les prestations étaient peu payées et la créativité absente. Certains ont même soupçonné que le traitement des photos était réalisé à l'étranger.


Mais Meero a de l'appétit, et observe le marché du mariage, un gros gâteau qui pèse lourd! Germe alors l'idée de reproduire la formule avec des mariés. Meero se présente comme LA solution permettant aux mariés de trouver des prestataires de qualité. Pour se différencier des majors concurrents (Mariages.net) Meero va sélectionner et caster les meilleurs. Ainsi, un photographe/vidéaste qui apparaît sur la plateforme a vu son travail vérifié.

Côté tarif, Meero veut assainir l'offre et proposer du sans surprise, parce que vous comprenez, c'est trop compliqué pour les mariés de s'y retrouver...


Fini les déboires et les heures à comparer les offres "incompréhensibles" des prestataires, Meero le fait pour vous!

Vous n'avez plus qu'à choisir dans le catalogue, c'est le même prix pour chaque prestataire. Sauf que Meero prend une belle commission au passage, ce qui est normal, et compte tenu de la taille de la structure, ils ont besoin d'au moins 30% du prix affiché pour être rentable. Or, ces 30% correspondent à la marge qui va permettre à un vidéaste/photographe de vivre de son art justement...

La prestation vidéo de 12h est vendue 2030€ (tarif au 06/2021), le vidéaste empochera environ 1250€ d'après mes derniers échanges avec Meero...


La cerise sur le gâteau

Meero est à la pointe du traitement automatisé des photos. Et il existe des solutions similaires pour la vidéo. Vous voyez ou je veux en venir? Imaginez que l'on puisse faire un montage automatique ou semi automatique à partir des rushs fournis par le vidéaste! Whaoou jackpot! On pourrait payer moins cher le cadreur et accélérer la livraison du film.

Je ne sais pas si Meero a avancé sur ce point, mais lors de nos échanges, la question du montage a été abordée de nombreuses fois ainsi que la livraison des rushs.


Mon recrutement

En aout 2019, je suis contacté directement par Meero qui cherche des vidéastes. On m'explique le concept. Dès le départ je n'y crois pas vraiment, mais d'un naturel curieux, j'ai envie d'en savoir plus et de voir la bête de l'intérieur!

Alors oui, il a fallu présenter patte blanche et prouver mes compétences! J'ai envoyé des vidéos, elles ont été validées. On m'a fait venir à Paris pour me présenter l'équipe et surtout me tester sur un shooting improvisé avec un couple fictif. Je rends donc ma copie quelques jours plus tard et me voilà validé. Ouf de soulagement! Je suis bien un bon vidéaste de mariage.

Vient l'étape du contrat, et là je flippes devant le nombre de pages et la complexité du truc.

Je signe et j'attends, longtemps. Très longtemps.


18 mois plus tard

Je n'ai fait aucun mariage avec Meero, qui est devenu We Spark.

On me recontacte car les contrats ont changé ainsi que la grille tarifaire. Je n'y comprends plus rien d'ailleurs. Après une dernière visio, je comprends qu'ils sont en rade de vidéaste. Mon contact tente de me vendre du rêve, Spark part à la conquête de l'Ouest, la Floride pour commencer... Ce petit jeu a assez duré. Je me dis qu'il est temps d'y mettre fin, j'en ai assez vu. Je demande donc la fin de notre "collaboration".



Bilan, mon avis sur We Spark by Meero


Cette société cherche à résoudre une équation impossible pour un problème qui n'existe pas vraiment.

Le problème d'après eux: C'est trop dur de trouver des prestataires de qualité.

L'équation impossible: recruter des supers prestataires, leur imposer des contraintes et les payer comme des débutants.

Ils ont aussi oublié que le mariage c'est un monde de recommandations et de bouche à oreille. J'aime que de nouveaux clients m'appellent parce que j'ai été recommandé ou parce qu'ils m'ont vu travailler dans un précédent mariage. C'est tellement gratifiant et c'est ça qui nous pousse.

Gageons qu'il en sera de même avec Spark pour les proches des mariés, pourquoi repasser par la plateforme quand on a aimé le travail du prestataire? Cela représente la moitié de mes clients aujourd'hui.

Et puis, il ne faut pas oublier les wedding planner, c'est aussi leur travail de constituer un réseau de prestataires de qualité. Elles doivent savoir vers qui orienter les mariés en fonction du style recherché et du budget.


Avantages pour les mariés:

  • pas de prise de tête pour trouver les prestataires

  • avoir un intermédiaire de confiance


Inconvénients pour les mariés:

  • une offre limitée et standardisée;

  • à prix identique: moins de service;


Avantages pour les vidéastes:

  • un apport de client? (je n'ai pas pu le vérifier en 18 mois, 0 contrat) ;


Inconvénients pour les vidéastes:

  • gagner moins (mais ça dépend de vos tarifs);

  • ne plus être indépendant;

  • rendre des comptes à un intermédiaire;

  • complexifier sa trésorerie;

  • rentrer dans le moule de l'offre Spark;


Pour conclure, je n'ai pas identifié de réelle plus value ni pour les mariés (qui peuvent avoir plus de service pour le même prix), ni pour les vidéastes.









16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Quelle durée pour votre film de mariage?

Comment choisir la longueur de son film? Est-il d'ailleurs possible de choisir? La réponse devrait bien sûr être oui, mais dans les faits, les mariés s'en remettent à leur vidéaste pour choisir cette